Le cadre institutionnel est caractérisé par une multitude d’acteurs parmi lesquels on peut citer :

Le Ministère des Mines et de l’Énergie qui est chargé de l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de la  politique nationale en matière d’énergie électrique conformément aux orientations définies par le Gouvernement.

L’Autorité de Régulation Multisectorielle (ARM) qui est chargée de la régulation des activités du secteur de l’énergie.

La Société Nigérienne d’Électricité (NIGELEC), qui exerce le service public en matière de production, transport et distribution d’énergie électrique.

La Société Nigérienne de Charbon d’Anou Araren (SONICHAR) qui est chargée de la production de l’énergie électrique destinée à alimenter la Zone Nord du pays.

La Société Nigérienne du Charbon de l’Azawak (SNCA) créée pour exploiter le gisement de charbon de Salkadamna à des fins  de production d’énergie électrique et des briquettes de charbon.

Le Haut Commissariat à l’Aménagement de la Vallée du Niger, qui est chargé de la conduite du projet à buts multiples dont la construction de la centrale hydroélectrique de Kandadji.

LE MOT DU DG

 
                                                          

LE SOCIAL

Go to top